Test: Magic Rabbit

Test: Magic Rabbit

Article rédigé par Mariana « DarkHell » & Fabien.

l

En guise d’introduction pour ce jeu, j’aimerais vous indiquer qu’il est né lors de la JAM FLIP, un concours de création de jeux de société en 24 heures ! Il a remporté ce concours, ainsi que le trophée FLIP Créateurs 2019 dans la catégorie « Réflexion ».

Le FLIP est le Festival Ludique International de Parthenay et aurait dû voir se dérouler sa 35ème édition cette année … annulée pour cause d’épidémie de Covid 19.

Il s’agit de l’un des plus gros festivals ludiques français, et remporter l’un des prix est souvent gage de succès pour les auteurs et jeux primés !

Voyez plutôt !

Hybris de Damien Chauveau remporte le trophée coup de cœur du public en 2019 et réussit une campagne Kickstarter couronnée de succès cette année !

Pharaon de Henri Molliné et Sylvain Lasjuilliais remporte le trophée expert en 2018.

Targets de Wilfried Fort remporte le trophée coup de cœur du public en 2013.

Ouga Bouga a remporté le trophée divertissement en 2010.

l

Magic Rabbit est le troisième jeu de la gamme Coffee Break, des jeux spécialement imaginés pour vos pauses café ou vos pauses déjeuner. Dans ce jeu, le temps sera contre vous. Alors que le rideau doit se lever, les chapeaux roulent sur la scène et les lapins dansent. Malheureusement, vous ne pourrez pas compter sur les colombes pour vous donner un coup de main. Le jeu utilise les mécaniques de memory, de temps réel, de communication limitée et de coopération.

Il est l’œuvre de Julie Dutois, Romaric Galonnier, Ludovic Simonet et Cécile Ziegler. Il est illustré par Jonathan Aucomte et Olivier Derouetteau pour le logo.

Il est édité par Lumberjack Studios et distribué par Blackrock Games.

Le jeu est prévu pour 1 à 4 joueurs, à partir de 8 ans et pour une durée de 2min30 par partie si vous n’en faîtes qu’une seule (mais il y a peu de chances! ).

l

Le matériel:

l

Le matériel est de très bonne facture. Les jetons sont faits dans un carton épais. J’aime le format mini de la boite et l’idée de la page qui s’ouvre tel un livre pour expliquer les principes du jeu. Une chose à noter est l’amélioration de l’ergonomie de la boite par rapport aux précédents jeux de la gamme. En effet, la boite se déchirait après plusieurs manipulations, aussi précautionneux qu’on soit, cela était quasi inévitable. Ceci était assez énervant surtout si, comme moi, vous aimez que vos boites restent intactes. Néanmoins le côté positif est un SAV très réactif et efficace qui ne pose aucune difficulté pour renvoyer une boite neuve.

Ici, vous n’aurez plus ce problème puisque le repli de la boite à l’intérieur a été renforcé et la règle de jeu s’y insère aisément, plus besoins de forcer. Malgré les nombreuses parties et manipulations, je n’ai observé aucune déchirure. C’est donc validé !

A quoi ça ressemble ?

l

 

Comment on joue ?

l

Les joueurs coopèrent pour mettre les chapeaux dans l’ordre croissant et placer chaque lapin sous le chapeau correspondant.

On mélange les tuiles lapin que l’on dispose en ligne face cachée. On mélange ensuite les tuiles chapeau et on les place aléatoirement face visible sur les tuiles lapin.

On place les jetons colombe sur les tuiles chapeau (2 à 4 joueurs, 3 à 3 joueurs, 4 à 2 joueurs et 5 à 1 joueur).

l

Lancez la partie, retournez le sablier ! Vous avez 2min30 !

l

Sans communiquer à son tour, le joueur actif doit effectuer l’une des 3 actions :

  • soulever une pile (chapeau + lapin) pour regarder le lapin en dessous sans le montrer aux autres.
  • intervertir 2 chapeaux de son choix
  • intervertir 2 piles de son choix (chapeau + lapin)

Enfin, s’il le souhaite, le joueur actif peut aussi déplacer une colombe pour la mettre sur un autre chapeau.

l

Secrets de magicien !

l

Les joueurs ne sont pas autorisés à échanger des informations au cours de la partie !! C’est ce qui fait aussi en partie le sel du jeu, c’est que l’on doit réussir à ordonner tous ces lapins et chapeaux en ayant qu’une partie des informations. En 2min30 il est effectivement peu probable que vous ayez le temps de soulever chaque pile et de savoir où sont tous les lapins, sachant que vos équipiers, les déplaceront aussi à leur tour ! D’où la mécanique de memory !

Et bah oui ne comptez pas réussir en envoyant des sms durant les tours de vos équipiers, ou en regardant la télé. Vous allez devoir être attentifs et retenir les mouvements effectués par vos équipiers.

l

Pour ne rien arranger, vous devrez faire avec les colombes, qui pourront vous aider, mais aussi vous ralentir ! En effet, dès qu’une colombe est posée sur une pile, vous ne pouvez plus interagir avec elle. La seule solution est de d’abord déplacer cette colombe sur une autre pile (qui devient « bloquée » aussi pour le coup …) et libérer la pile d’origine pour la déplacez ou y regarder le lapin. Mais on ne peut réaliser cette action qu’à la fin de son tour 😉

l

Tada !

l

Lorsque le sablier est écoulé, révélez les lapins cachés sous les chapeaux. Si les chapeaux sont dans l’ordre croissant, et que les lapins correspondants sont sous leur chapeau, vous avez gagné !

Mais ne criez pas victoire tout de suite, on pourrait dire qu’il ne s’agit que de l’introduction du jeu…

l

3 enveloppes sont fournies dans la boite, avec un niveau de difficulté indiqué dessus. On ne va pas vous spoiler ça ne serait pas très utile ni très fair-play, mais sachez que la partie standard équivaut au tour de cartes que Mamie Tromblon fait à chaque Noël, et que les nouvelles contraintes imposées dans les enveloppes vous donneront l’impression de devoir réaliser les tours de David Copperfield, pour ceux qui se rappellent de lui 😉

Donc on augmente très nettement le challenge, mais aussi la durée de vie du jeu, puisque si vous recommencez avec de nouveaux joueurs, vous devrez leur réexpliquer les bases et y aller au fur et à mesure.

l

l

VERDICT

l

l

L’avis de Mariana « Darkhell »:

Magic Rabbit est un excellent party game rapide et fun. Les parties de 2 minutes 30 permettent de les enchaîner sans aucune lassitude. J’ai adoré le concept des enveloppes surprises à ouvrir uniquement si on réussit le défi précédent. Une seule envie, recommencer jusqu’à accéder à ces récompenses. Et ces dernières sont de vraies valeurs ajoutées avec de nouveaux modes de jeu et du matériel supplémentaire. En somme, de quoi renouveler vos parties et continuer à vous amuser pendant vos pauses repas ou n’importe quel autre moment.

Qu’en est-il des parties solo ? Le challenge est là, même si je regrette que la difficulté soit moindre.  Ce n’est certes pas la meilleure configuration mais elle reste un plus à mes yeux, offrant une expérience de jeu différente mais tout aussi plaisante si vous n’avez pas déjà découvert les enveloppes lors de vos parties à plusieurs joueurs.

L’avis de Fabien:

Et dire que ce jeu a été créé en 24 heures !!! Non pas que les mécaniques utilisées soient d’une complexité élevée, mais l’ensemble fonctionne à merveille ! Rien de bien complexe, un memory dans lequel vous devrez réordonner les chiffres cachés sous les chiffres visibles. Rajoutez la communication limitée qui vous fera rager en cours de partie, mais aussi éclater de rire, saupoudrez de temps réel qui fera grimper le stress au fur et à mesure que le sablier se vide, et enfin essayez de coopérer avec les différentes façons de réfléchir et de résoudre un puzzle.

Mélangez le tout, et en avant les artistes !

Sachez que le jeu peut s’adapter à presque tous les âges et joueurs, puisque vous pouvez réduire le nombre de chapeaux/lapins en jeu. A l’occasion d’une partie lors d’un apéro entre amis, j’avais avec moi 3 non-joueurs (dont 1 très peu encline à jouer), et j’ai choisi de commencer avec 6 chapeaux/lapins en jeu, et sans le sablier. Au bout de 2 parties, les joueurs se sont pris au jeu et ont voulu jouer avec les 9 chapeaux/lapins, puis rajouter le sablier, pour gagner la partie, et ouvrir les enveloppes et jouer avec les nouvelles contraintes ! C’est un signe imparable selon moi qu’un jeu a réussi sa mission !

l

Magic Rabbit est un petit délice parfaitement réalisé, magnifiquement édité (la gamme Coffee Break est un bijou d’édition), superbement illustré (quelle créativité avec « juste » des lapins et des chapeaux !), et son prix mini devrait achever de vous convaincre. Pour moi c’est un sans-faute en tout cas, et un jeu qui se classe directement dans les meilleurs jeux d’ambiance !

l

Nous faisons partie du programme d’affiliation mis en place par Philibert sur leur site. Cela signifie que si un jeu que nous avons chroniqué vous plaît, et que vous l’achetez en cliquant sur le lien Philibert que nous proposons en bas de chaque article, nous percevrons une modeste contribution nous permettant de nous acheter d’autres jeux, pour pouvoir les chroniquer et vous donner notre avis. C’est une forme de soutien, et nous vous en remercions par avance! C’est grâce à vous que nous pouvons continuer à abreuver ce modeste blog avec toujours + de contenu.

l

Disponible ici: philibert

Prix constaté: 14 €

 

Test: Petits Secrets entre Amis

Test: Petits Secrets entre Amis

Article rédigé par Fabien.

l

Le jeu est l’œuvre de Arno Steinwender et Markus Slawitscheck, illustré par Anna Medvedeva. Il est édité par Lifestyle Boardgame Ltd. et distribué par Blackrock Games.

Il est prévu pour 3 à 10 joueurs, à partir de 16 ans et pour une durée de 15 minutes environ.

l

Petits Secrets entre Amis est un jeu d’ambiance qui utilise la mécanique de déduction. Les joueurs seront séparés en 2 équipes de façon secrète, et on va révéler 3 cartes question. Les cartes sont divisées en 2 parties, l’une s’adressant à l’équipe noire, l’autre à l’équipe blanche. Chaque joueur va alors répondre à la question qui concerne son équipe, en disposant l’un de ses jetons sur le haut de la carte si sa réponse est bob, ou vers le bas si la réponse est oui.

lifestyle-boardgames-top-secret-03

l

Une fois que tout le monde a répondu aux 3 questions, les joueurs analysent les réponses des joueurs, et essaient de trouver un des joueurs qui se trouve dans la même équipe que lui.

Lorsque tout le monde est prêt, comptez jusqu’à 3 ! Puis tous les joueurs désignent un autre joueur de leur équipe (présumé tout du moins).

Marquez des points si vous avez désigné un membre de votre équipe, et si un membre de votre équipe vous a aussi désigné !

l

Après 3 manches la partie prend fin, et comme souvent, celui qui a le + de points l’emporte !

l

Le jeu est indiqué à partir de 16 ans en raison de certaines questions disponibles dans le jeu. Rassurez-vous, rien d’injurieux ou offensant, ni de vulgarité gratuite (coucou Blanc Manger Coco), ici c’est quand même + fin.

Par exemple :

Embrasser c’est tromper ?

As-tu déjà mangé un space cake ?

As-tu déjà visité une plage nudiste?

Mais aussi:

Es-tu déjà passé à la télé?

As-tu peur du sang?

Peux-tu nommer cinq films de Quentin Tarantino?

Est-ce que tu ronfles?

As-tu déjà travaillé ivre ?

l

l

VERDICT

l

l

Chouette jeu d’ambiance, Petits Secrets entre Amis vous en fera découvrir des vertes et des pas mûres sur vos amis ! Comme tout jeu de ce type, il ne fonctionne bien que si les participants y mettent du leur, et peut être encore mieux entre vrais amis plutôt qu’entre inconnus.

Une fois révélées les équipes, on revient sur les questions pour s’exclamer « Quoi tu as vraiment fait ça ? » ou  » J’ignorais !!  » (bon en vrai ça sonne mieux qu’écrit comme ça … mais vous avez compris l’idée).

l

Attendez-vous à être surpris par vos amis !

l

Nous faisons partie du programme d’affiliation mis en place par Philibert sur leur site. Cela signifie que si un jeu que nous avons chroniqué vous plaît, et que vous l’achetez en cliquant sur le lien Philibert que nous proposons en bas de chaque article, nous percevrons une modeste contribution nous permettant de nous acheter d’autres jeux, pour pouvoir les chroniquer et vous donner notre avis. C’est une forme de soutien, et nous vous en remercions par avance! C’est grâce à vous que nous pouvons continuer à abreuver ce modeste blog avec toujours + de contenu.

l

Disponible ici: philibert

Prix constaté: 11 €

Kickstarter: Parasite Game

Kickstarter: Parasite Game

Article rédigé par LudodelaLudo.

l

Qui n’a jamais rêvé de prolonger le plaisir de son jeu favori, usé par les parties, rincé par les différentes stratégies, épuisé par un nombre de joueurs gigantesque ?

Alors oui, il y a les extensions, mais comme beaucoup le savent il n’y en a pas pour tous les jeux de votre ludothèque, et puis même si elles existent, parfois elles sont introuvables, non traduites, voire peu intéressantes, ou bien que vous ne trouviez plus de place dans votre ludothèque.

lelabodesjeux-parasitegame-1

l

Chèvre édition a pensé à vous, vous les joueurs qui recherchez de la nouveauté, du plaisir varié, du changement, du chaos, du fun, sans investir encore et encore dans de nouveaux jeux, de nouvelles extensions.

Voici Parasite Game, l’extension universelle !

l

Que vous jouiez à des jeux de cartes, de dés, de tuiles, avec des pions, ou des jeux où votre adresse sera mise à l’épreuve, alors les parasites s’inviteront à la fête.

 

Quel que soit le type de parasite, qu’il soit périodique ou permanent, qu’il ne s’utilise qu’une fois dans la partie, à vous seul, ou à tous les joueurs, qu’il soit le butin du perdant de la partie, le parasite viendra revisiter votre façon de jouer, viendra mettre de la folie dans votre partie « sérieuse », du chaos dans votre équilibre ludique.

l

Oui, ils sont là pour ça et rien que pour ça, pour faire couiner à la table, pour mettre le grain de sable fatidique, pour ajouter cette pincée de fun à vos parties, et il y en a tellement de différents, en plus, ceux-là, pas besoin de les attraper tous pour s’en servir, qu’il vous faudra rejouer à beaucoup de vos jeux pour pouvoir les rencontrer tous et faire leur connaissance.

Vraiment Parasite Game vient d’une idée loufoque mais non moins intéressante de Léo Blandin et Arnaud Texier et illustré par le talentueux Armand Texier, encore !

l

« Kevin, met du parasite dans mes jeux, Kevin ! »

Nous ici on aime bien sortir quelques parasites de temps en temps pour embêter les adultes quand les enfants jouent, ou pour bouleverser nos habitudes de jeu.

Parasite Game est vraiment fun, vos jeux ne seront plus comme avant !

l

Actuellement sur la plateforme de financement participatif Kickstarter à partir de 10€ frais de port compris !

Test: Just One

Test: Just One

Article rédigé par LudodelaLudo.

l

Just One, un jeu peut en cacher un autre !

l

Just One est un jeu de devinettes. Non, pardon, Just One est LE jeu de devinettes !

Mais tout d’abord, rendons à César, ou plutôt à Fun Consortium ce qui lui appartient, car Just One est avant tout We Are the World.

l

l

We Are The World est sorti dans nos boutiques en 2017, et du fait que cela soit à l’origine un jeu développé et édité par un éditeur peu connu, le jeu n’a pas eu le destin que les auteurs, Ludovic Roudy (et illustrateur) et Bruno Sautter avaient imaginé.

Pas évident de gagner sa place dans le monde ludique actuellement et c’est un bon exemple que même lorsque l’on a un jeu efficace, le succès n’est pas au rendez-vous systématiquement.

Bref, il n’est pas passé inaperçu par tout le monde et surtout pas par un autre éditeur, beaucoup plus médiatique, nos amis belges de Repos Production.

l

Dans ce métier d’éditeur, il faut avoir beaucoup de qualités, le flair en est une indéniablement, et Repos Prod n’en a pas manqué sur ce coup-là. Car, il faut le souligner, ce n’est pas non plus une pratique des plus courantes de reprendre un jeu, qui a déjà été édité récemment sur son marché, et après quelques modifications (principalement visuelles et matérielles), le rééditer et en faire un hit intersidéral !

Bienvenu donc à Just One, un jeu de Ludovic Roudy et Bruno Sautter (eh oui c’est étonnant hein !), avec aux pinceaux Éric Azagury et Florian Poullet, édité par Repos Production (Y’en a qui suivent !) et distribué par Asmodée.

C’est un jeu pour 3 à 7 joueurs, à partir de 8 ans (je dirais plutôt 10 de mon côté), et pour des parties d’une petite trentaine de minutes.

l

lelabodesjeux-justone-3

l

Comment on joue?

l

Donc nous avons vu d’où vient Just One, maintenant intéressons-nous au jeu en lui-même.

Just One est communément ce que l’on appelle un jeu de devinettes, mais si on reste là, ce serait bien trop réducteur.

On joue à Just One autour d’un café, lors d’une soirée entre amis, une réunion familiale, dans le train, avec des inconnus, bref on joue à Just One avec qui on veut (joueurs ou moins joueurs), où l’on veut et quand on veut, et ça déjà ça sent bon le jeu hyper efficace !

Un autre atout, et pas des moindres, surtout pour ce genre de jeu d’ambiance, les règles sont simples et courtes comme bonjour.

l

A son tour de jeu, le joueur principal prend une carte et la pose sur son chevalet, le côté avec le petit rebord, et choisi un numéro. Le numéro fait référence à un mot (il y en a 5 par carte) que les autres joueurs voient mais pas lui.

Ensuite chaque joueur muni de son feutre effaçable et de son chevalet va inscrire en mode caché des autres joueurs, un mot faisant référence au mot à faire deviner.

Le joueur principal ferme ensuite les yeux pendant que les autres joueurs comparent leur proposition. Seules celles en unique exemplaire vont pouvoir exister encore et être soumises dans la dernière phase du tour au joueur principal qui, en ouvrant les yeux, va prendre en compte le ou les mots « survivants », et aura le droit à une seule réponse.

Voilà la règle !

l

Et comme dans tout bon jeu d’ambiance qui se respecte, tout se joue pendant le jeu, les émotions, les réactions, les grognements de frustration, les sourires, les rires, et la satisfaction quand le mot est trouvé.

l

l

VERDICT

l

l

Le gameplay est vraiment sensationnel, on réfléchit à un indice peu évident, et malin, pour ne pas que son mot se retrouve chez les autres joueurs, mais du coup à trop vouloir être original on s’écarte du mot à faire deviner.

Et comme tout le monde inscrit un mot non évident, alors ces derniers ne sont jamais inscrits et la tâche du joueur pour découvrir le mot s’en trouve plus ardue.

On comprend par ailleurs pourquoi le jeu a reçu en 2019, le célèbre prix allemand du Spiel des Jahres, véritable consécration sur le marché ludique.

Personnellement je n’avais jamais autant joué à un jeu d’ambiance sans m’en lasser au bout de quelques jours, alors bravo aux auteurs, et également à Repos Prod pour avoir réussi à faire renaître un titre qui aurait passé sa courte vie ludique sans entendre les rires des joueurs et sans voir leur bonheur s’afficher sur leur visage.

l

Nous faisons partie du programme d’affiliation mis en place par Philibert sur leur site. Cela signifie que si un jeu que nous avons chroniqué vous plaît, et que vous l’achetez en cliquant sur le lien Philibert que nous proposons en bas de chaque article, nous percevrons une modeste contribution nous permettant de nous acheter d’autres jeux, pour pouvoir les chroniquer et vous donner notre avis. C’est une forme de soutien, et nous vous en remercions par avance! C’est grâce à vous que nous pouvons continuer à abreuver ce modeste blog avec toujours + de contenu.

l

Disponible ici: philibert

Prix constaté: 18€

Test: [Kosmopoli:t]

Test: [Kosmopoli:t]

Article rédigé par LudodelaLudo.

l

L’ouverture d’un restaurant, c’est toujours un peu stressant : le personnel sera-t-il à la hauteur, la carte est-elle équilibrée, la salle est-elle bien disposée, les mets seront-ils aux goûts des clients ??

l

Tant de questions en suspens, et quand en plus on s’offre un challenge supplémentaire, je vous raconte pas l’état !

Justement, dans Kosmopoli:t, vous ouvrez un restaurant, et pas n’importe lequel, un restaurant qui va accueillir des clients qui pourront commander des plats de leur pays, commandés dans leur langue, rien que ça !

l

Ce restaurant ouvrira, pour tous, le 11 janvier 2020, par Florent Toscano et Julien Prothière. La décoration est chapeautée par Stéphane Escapa, Bony à la com’ graphique et le tout financé par Jeux Opla.

C’est un jeu pour 4 à 8 joueurs, à partir de 10 ans, pour des parties sur le feu de 6 min !

l

Ce jeu est plus qu’un jeu, c’est aussi un objet ludique culturel, plus qu’un hors d’œuvre, plutôt un chef d’œuvre.

Plus de 3 ans de développement en partenariat, comme le fait souvent l’éditeur, avec tout un tas d’organismes. Ici, la participation du Laboratoire Dynamique du Langage, le CNRS, L’Université Lumière Lyon 2, L’université Labex Aslan de Lyon et Pulsalys, une société qui accompagne des start-up et transforme les innovations technologiques en opportunités économiques, rien que ça !

Tout ce beau monde au service du plaisir, du bonheur et de la « Ludication ». Ça fait rêver !

l

Le matériel:

l

Tout a été pensé pour que l’efficacité et surtout le fun soit à l’heure de l’ouverture des portes :

  • 8 cartes personnage (1 serveuse, 1 Maitre d’Hôtel, et 6 cuistots)
  • 57 cartes ingrédient, dans 6 catégories différentes (les viandes, les légumes, les fruits de mer, les fruits, les aliments transformés, les céréales & féculents)
  • 9 cartes table (oui assez rapidement il faudra ouvrir la terrasse et ses trois tables au soleil !)
  • 36 cartes Langue, avec 6 lieux proposés (Afrique, Amérique, Asie, Europe, Océanie et Langues régionales françaises)
  • Un bloc note, simple mais indispensable pour le Maître d’Hôtel

Seules 3 choses ne sont pas incluses dans la boite, l’application, un casque audio et un crayon.

l

A quoi ça ressemble?

l

l

Comment on joue?

l

Kosmopoli:t est donc ce que l’on appelle un jeu d’ambiance frénétique. Le but de ce jeu coopératif est de pouvoir répondre et servir les clients qui arriveront commander leur plat en collaborant et en étant le plus efficace possible.

l

Plusieurs rôles sont donc proposés dans ce restaurant ludique :

  • Les cuistots : ils auront la responsabilité des cartes « langue » et des cartes « ingrédient », qu’il faudra réunir et transmettre au Maître d’Hôtel.
  • Le maître d’Hôtel : lui, il va devoir écouter attentivement la serveuse et noter les plats et le numéro des tables afin de pouvoir les transmettre aux cuistots
  • La serveuse : Munie d’un casque d’écoute, et à l’aide d’une application, elle va devoir écouter et répéter à l’oral au Maitre d’Hôtel, les plats que commandent les clients qui arrivent au fur et à mesure dans la salle. Le tout dans la langue du client !

Le tout, c’est-à-dire les 6 tables pour commencer, en un temps record de 6 min, je ne vous fais pas un dessin, on est tout de suite dans le jus, comme on dit en restauration.

Les 6 tables ce n’est que l’apéritif, car un autre avantage de ce jeu, c’est que vous allez accumuler des points selon l’état du service, et que le jeu va vous faire gravir des niveaux, le bouche à oreille en restauration, c’est la meilleure publicité il parait.

Du coup, la difficulté va être grandissante au fur et à mesure des services. D’ailleurs, pour les plus forts d’entre vous, un paquet de cartes secrètes est dans la boite et vous réserve de bonnes surprises pour les niveaux supérieurs.

l

Dès que la sélection des régions, en fonction du nombre de joueurs, la répartition des rôles, celle des cartes ingrédients et langues (chaque carte cuistot a deux indications informant sur la famille d’ingrédients et la région à prendre, pratique à 8 joueurs) sont faites, la partie peut commencer, les clients arrivent et s’installent.

La serveuse n’a plus qu’à cliquer sur les commandes et crier distinctement ce qu’elle entend, le Maître d’hôtel écrire, et les cuistots regrouper les cartes.

Les cuistots vont donc chercher sur leurs cartes langue, le plat demandé, il y a 6 plats par carte, donc 36 plats par cuistot, et ensuite demander à leurs collègues la carte de l’ingrédient principal, ce dernier étant notifié sous forme de dessin en face du nom du plat.

Le maître d’Hôtel récupère le duo de cartes, y rajoute la carte de la table, et transmet le tout à la serveuse, qui, à l’aide de l’application, va pouvoir cliquer sur le client pour lui servir son plat.

Elle sera aidée par un choix d’ingrédients, et ensuite un choix de langues pour cette tâche. Elle pourra aussi réécouter les commandes des clients, mais si elle a déjà été visité une autre table, il y aura une dégradation des points au final.

A la fin des 6 min, l’application calculera le score final, et indiquera la montée de niveau.

Il ne vous restera plus qu’à faire tourner les rôles, mettre vos tabliers et relancer un service !

l

l

VERDICT

l

l

Alors, il est comment ce restaurant ?

Ce sera dans quelques semaines, « The Place To Be » croyez-moi ! Un jeu d’ambiance de ce cru, ça ne se rate pas. Quelle ambiance d’ailleurs ! Ça crie, ça cherche, ça note, ça se félicite, ça râle, on ne perd pas de temps, on est tous actifs pour faire tourner la tambouille. Les erreurs ne sont pas punitives, mais on a envie de satisfaire tout le monde, et les rôles sont tous intéressants et différents, un vrai régal !

Si  ce jeu a été un vrai travail d’équipe pour sa conception, il l’est tout autant dans son gameplay, challenge relevé haut la main !

Joueurs ou non joueurs vont se serrer les coudes, pris dans cette dynamique tonitruante et sans temps mort, et progresser ensemble pour l’évolution du restaurant.

Les illustrations sont géniales, claires, funs, drôles.

Les plats ont été enregistrés dans des langues tantôt communes et tantôt parlées dans le monde par moins de 10 locuteurs. D’ailleurs, les enregistrements ne sont pas du fait d’acteurs mais bien de locuteurs, des vraies gens.

Ce jeu donne la part belle au langage, à la communication, et au terrible constat que les langages en voie de disparition sont plus nombreux que les plantes ou les animaux, une vraie sensibilisation à la culture orale, à la transmission de savoirs, à la communication entre les hommes.

Un livret pédagogique proposé par le Laboratoire Dynamique du langage, « Le dessous des cartes », vous est offert aussi dans la boite, et vous y trouverez (après avoir fait quelques parties, c’est bien écrit sur la première page !), le détail de toutes les langues du jeu (60 !), avec des informations comme le nombre de locuteurs actuellement, la phonologie, la famille de la langue etc …

Des pépites d’informations qui viennent complémenter le jeu d’informations sérieuses et tellement importantes, tout ça tourné avec humour et simplicité, avec beaucoup de bienveillance.

Cerise sur le baba (on termine par le dessert, logique !), le jeu est, comme d’habitude avec Jeux Opla, fabriqué entièrement en France, les cartes dans le Doubs, les livrets à Montpellier, le bloc note à Lyon, et la boîte dans la Drome.

Les Jeux Opla nous servent donc sur un plateau d’argent, un jeu magnifique, fin et savoureux, alors je vous invite à réserver vos places et à venir dans ce restaurant hors du temps et de l’espace !

l

Nous faisons partie du programme d’affiliation mis en place par Philibert sur leur site. Cela signifie que si un jeu que nous avons chroniqué vous plaît, et que vous l’achetez en cliquant sur le lien Philibert que nous proposons en bas de chaque article, nous percevrons une modeste contribution nous permettant de nous acheter d’autres jeux, pour pouvoir les chroniquer et vous donner notre avis. C’est une forme de soutien, et nous vous en remercions par avance ! C’est grâce à vous que nous pouvons continuer à abreuver ce modeste blog avec toujours + de contenu.

l

Disponible ici: philibert

Prix constaté: 22€