Kickstarter: Town Builder: Coevorden

par | 15 Oct 2018 | Kickstarter | 0 commentaires

J’ai moins suivi ce qu’il se passait sur Kickstarter ces derniers jours. Beaucoup d’autres choses à faire, et tout et tout.

Et puis je suis tombé sur ce “petit” projet dont pas grand monde ne parlait!

Town Builder: Coeverden.

J’ai bien flashé sur l’illustration et la police de caractères utilisée (comme d’hab je fonctionne à l’esthétique en 1er lieu) et j’ai décidé d’aller voir un peu plus loin.

C’est First Fish Games qui s’en charge, et c’est leur 2ème projet après Get Off My Land!

Eric Raué en est l’auteur, Fellipe Martins l’illustrateur. Le jeu est prévu pour 1 à 4 joueurs, à partir de 12 ans et pour une durée comprise entre 30 et 60 minutes.

Ce jeu vous propose de construire votre ville (comme son nom l’indique) avec une mécanique de multi-utilisation de cartes. Terme barbare qui veut dire qu’une carte du jeu aura plusieurs fonctions, à savoir représenter un bâtiment que vous pourrez construire, ou alors vous donner des ressources. On y revient en détail juste après.

Voilà à quoi ça ressemble:

Peu de photos désolé, je vous renvoie vers la page kickstarter du projet où des animations gif vous permettent de bien vous rendre compte du jeu.

Comment on joue?

Les règles sont plutôt simples, pas vraiment de difficultés dans l’interprétation ou la compréhension. Les cartes bien illustrées et claires, les pictos utilisés bien représentés.

Le jeu est composé de 60 cartes bâtiments qui ont donc une double utilisation.

lelabodesjeux-kickstarter-townbuilder-5

La partie haute de la carte vous indique de quel bâtiment il s’agit, les points de victoire qu’il rapportera (en haut à gauche), les ressources qu’il faut pour le construire (en haut à droite), sa compétence que l’on pourra déclencher une fois bâtie.

En bas de la carte est indiqué 1 ou des ressources que cette carte pourra produire si vous l’utilisez pour sa fonction gain de ressource.

Les cartes juges sont des cartes objectifs qui vous rapporteront des PV à la fin de la partie si vous êtes le joueur qui la remporte (par exemple être le joueur qui a construit le + de bâtiments verts).

Les cartes récompenses sont aussi des cartes objectifs que l’on pourra acquérir au cours de la partie, dès que l’on en remplit les conditions.

Chaque joueur aura aussi une carte “trésor” qu’il disposera dans sa zone, et qui lui permettra de stocker la ressource or.

A son tour, 1 joueur devra remplir la rivière pour qu’elle comprenne 5 cartes.

Ensuite il pourra effectuer 2 actions (différentes ou identiques):

  • Construire les fondations d’un bâtiment: Le joueur pioche 1 carte bâtiment et la dispose à l’horizontal dans sa zone de jeu. Le bâtiment n’est pas construit, il faudra pour cela payer les ressources nécessaires.
  • Gain de ressources: Le joueur utilise cette fois-ci une carte de la rivière pour les ressources qu’elle produit en bas de la carte. Il la dispose sous une carte bâtiment de sa zone.
  • Stocker de l’or: On place la carte qui produit de l’or sous sa carte trésor.

Lors de son tour on peut construire un bâtiment de sa zone, à condition que les ressources nécessaires soient stockées sous la carte bâtiment. On défausse donc les ressources, et on redresse la carte bâtiment à la verticale. Le bâtiment ainsi construit nous rapportera donc des PV, et on peut utiliser sa compétence lors de ce tour.

En fonction du nombre de joueurs, la partie s’arrête lorsqu’on a reconstitué la pioche 1, 2 ou 3 fois. On calcule les scores en fonction des bâtiments construits, des récompenses gagnées et des PV obtenus grâce aux juges.

VERDICT

Plutôt simple à appréhender et à jouer, Town Builder Coevorden attire par sa mécanique d’utilisation des cartes pour différentes actions. Une carte bâtiment vous fera de l’œil avec sa compétence, son nombre de PV ou sa couleur qui vous permettra de gagner la récompense que vous visez, mais dans le même temps les ressources qu’il produit si vous utilisez la carte pour sa fonction de ressources vous aideraient bien pour construire le bâtiment qui se trouve déjà dans votre zone. Vous serez sans cesse confronter à ces choix durant la partie, et vous devrez aussi veiller à ne pas laisser les cartes trop intéressantes pour vos adversaires.

 

Simple mais pas simpliste Town Builder vous permet de mettre en place des synergies entre les cartes avec les compétences qu’elles débloquent. Certaines vous permettent en effet de scorer des PV pour tous les bâtiments du même type. Toutes les cartes sont différentes, et même si on compte 5 types de bâtiments, les compétences diffèrent.

Les illustrations, même s’il s’agit d’un style classique, sont très soignées, et chaque carte est illustrée de façon différente. C’est assez rare pour le noter!

Pour finir, les règles seront traduites en français. Les cartes je ne pense pas, mais le texte utilisé est plutôt simple, et les pictos très clairs.

 

Bref un petit jeu bien sympathique qui m’a convaincu!

 

la page kickstarter du projet.

Pledge basique: 13€ (fdp out)

Pledge deluxe (avec playmat et deluxe SG): 27€ (fdp out)

Livraison prévue pour juin 2019.

0 commentaires

Laisser un commentaire