Test: Mon Royaume pour un Conte

par | 18 Sep 2020 | Tests | 0 commentaires

Article rédigé par Hélène “Harrie” G.

l

Mon Royaume pour un Conte est l’œuvre de Jérémie Caplanne et Lionel Borg. Il est illustré par David Cochard et Guillaume Tavernier et est publié par Sweet Games.

Prévu pour 2 à 4 joueurs, à partir de 7 ans pour le niveau de jeu le plus facile (Eh oui, le jeu en propose 3 !) et pour une durée de 30 minutes environ.

Construisez votre royaume, reconstituez l’histoire qui s’y déroule puis laissez le barde la conter de château en château.

Une histoire d’amour ? Une aventure épique ? Un conte fantastique ? C’est vous qui décidez !

l

Le matériel :

l

La boîte de taille moyenne est bien garnie avec ses tuiles Royaume bien épaisses, ses cartes Conte, Barde et Péripétie, ses jetons Barde et ses marqueurs Monstre.

Le tout est sobrement illustré et plutôt agréable à l’œil.

l

A quoi ça ressemble ?

l

l

Comment on joue ?

l

En immersion…

Les apprentis aventuriers construiront leur royaume tandis que les plus téméraires pourront le construire, vivre des aventures qui seront contées par le barde. Qui sait, peut-être deviendront-elles des légendes ?

Lors de la construction de votre royaume, n’oubliez pas de lui créer de solides fondations. Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à demander celle du barde : il saura quitter ses instruments pour vous seconder efficacement.

Et c’est grâce à lui et à son spectacle que vos aventures connaitront peut-être l’honneur d’être gravées à jamais dans les mémoires au travers de contes amoureux, héroïques ou maléfiques.

D’un point de vue plus technique…

Vous allez devoir construire une pyramide de tuiles Royaume en respectant les règles de pose suivantes :

  • le 1er étage est composé de 4 tuiles de niveau 1, le 2ème de 3 tuiles de niveau 2, le 3ème de 2 tuiles de niveau 3 et le 4ème d’1 tuile de niveau 4,
  • pour placer une tuile d’un niveau supérieur, elle doit reposer sur au moins une tuile de la même couleur.

Lors de la mise en place, les tuiles Royaume sont mélangées et placées face cachée au centre de la table.

Si vous jouez avec le 1er niveau des règles simplifiées, vous êtes prêts à jouer !

Si vous jouez avec les règles complètes, ajoutez les jetons Barde face cachée, les cartes Péripétie et les cartes Barde ; les 2 paquets de cartes sont mélangés séparément et placés sur la table face cachée. Les cartes Conte sont mélangées par type et chaque joueur en reçoit une de chaque (contes amoureux, héroïque et maléfique).

Entrons maintenant dans le vif du sujet ! Le jeu se déroule en 5 étapes successives :

  1. Le temps des choix se déroule en 2 manches identiques : 6 cartes Péripétie sont révélées, puis les joueurs reçoivent chacun 7 tuiles Royaume et procèdent à une phase de draft jusqu’à défausser leur 7ème tuile. Les cartes Péripétie sont résolues pour permettre aux joueurs de gagner des jetons Barde ou des jetons Monstre moins agréables… Enfin, chaque joueur défausse une carte Conte.

Répétez cela une 2ème fois, pour que chaque joueur ait 12 tuiles en sa possession et une seule carte Conte.

Attention, choisissez bien vos tuiles en fonction de la carte Conte que vous pensez garder ! Chaque carte comprend plusieurs illustrations ; essayez de trouver les mêmes sur vos cartes Royaume !

  • Le temps des bâtisseurs : les joueurs construisent leur royaume à l’aide des tuiles en leur possession en respectant bien les règles de pose. Une tuile peut être posée côté Barde (face cachée) et servir de joker mais elle ne rapportera aucun point en fin de partie. Les 2 tuiles inutilisées sont défaussées.
  • Le temps des aventures : identifiez les éléments de votre carte Conte présents sur vos tuiles Royaumes et recevez un jeton Barde pour chaque élément commun.
  • Le temps du barde lui permet d’aller conter vos exploits : une carte Barde est piochée et chaque joueur possédant un jeton Barde correspondant le transfère sur l’une de ses tuiles Royaume. 8 cartes sont ainsi révélées. Tout jeton non transféré à la fin de cette phase est défaussé.
  • Le temps des légendes : l’heure est venue de compter les points ! Additionnez ceux de vos tuiles Royaume, de vos jetons Barde, de vos éventuels bonus de type de Conte et soustrayez ceux de vos éventuels jetons Monstre.

Le joueur avec le total le plus élevé remporte la partie.

l

l

VERDICT

l

l

Chouette, un jeu sur les contes ! Construire son royaume, reconstituer la trame d’un conte, entendre ses exploits contés par le barde, que d’attentes m’avait données le pitch du jeu… Mais voilà, l’immersion s’arrête là. Le jeu n’est pourtant pas désagréable, le draft de tuiles pour construire son royaume amène les plus jeunes vers cette mécanique intéressante, la construction en pyramide est maligne, les cartes, les jetons, tous les ingrédients étaient réunis pour nous faire rêver ! Quel dommage que l’on ne puisse pas entrer davantage dans la thématique !

Attention, le thème est là mais pas la plongée extraordinaire dans le monde des contes à laquelle je m’attendais.

Je ne vais pas m’étendre à outrance sur ma déception (qui n’est qu’immersive finalement, et tout à fait personnelle 😉) et vous dire tout de même que le jeu est sympathique et qu’il plaira sans doute aux plus jeunes comme aux adultes qui les accompagneront dans cette découverte ludique à paliers.

J’en viens au gros point positif du jeu : les différents niveaux de jeu. Du 1er stade où vous construisez simplement votre royaume au jeu complet où maints ajouts (jetons et cartes diverses, pour ceux qui n’auraient pas suivi) viennent enrichir le matériel et le gameplay, il y a de quoi faire ! Cet enrichissement sera progressif au fur et à mesure de l’augmentation des 3 niveaux, sans parler de la règle avancée.

Et si vous réussissez à vous laisser porter, vos parties n’en seront que plus attrayantes.

Conclusion :

Un jeu agréable avec 3 niveaux de difficulté : petits et grands l’apprécieront, pour peu qu’ils ne cherchent pas une immersion trop forte.

l

Nous faisons partie du programme d’affiliation mis en place par Philibert sur leur site. Cela signifie que si un jeu que nous avons chroniqué vous plaît, et que vous l’achetez en cliquant sur le lien Philibert que nous proposons en bas de chaque article, nous percevrons une modeste contribution nous permettant de nous acheter d’autres jeux, pour pouvoir les chroniquer et vous donner notre avis. C’est une forme de soutien, et nous vous en remercions par avance! C’est grâce à vous que nous pouvons continuer à abreuver ce modeste blog avec toujours + de contenu.

l

Disponible ici:

Prix constaté: 26 €

0 commentaires

Laisser un commentaire