Test: Wild Space

par | 27 Jan 2020 | Tests | 0 commentaires

Article rédigé par Hélène “Harrie” G.

l

Auteur : Joachim Thôme (Dicium).

Illustrateur(s) : Amélie Guinet.

Éditeur : Catch Up Games.

Distributeur : Blackrock Games.

l

Prévu pour 1 à 5 joueurs, à partir de 10 ans et pour une durée d’environ 30 minutes.

l

Une nouvelle galaxie vient d’être découverte : recrutez votre équipage et partez explorer les planètes qui la composent pour devenir l’explorateur le plus riche !

l

Le matériel :

l

Des tuiles Planète épaisses, plus de cent cartes Équipage de qualité correcte (spécialistes, émissaires, robots et, à part, capitaines), de jolis pions Navette en bois, le tout dans une boîte colorée : ça donne envie.

l

A quoi ça ressemble ?

l

l

Comment on joue ?

l

Le but du jeu est de collecter le plus de crédits : ce sont les richesses du jeu. Pour cela, chaque joueur reçoit lors de la mise en place : une carte Capitaine (les autres sont remises dans la boîte) et son jeton Vétéran ainsi que 3 cartes Équipage et 5 navettes à la couleur choisie.  La galaxie se compose de 5 planètes : les 2 de départ face visible et 3 autres (parmi 8) face cachée (une de niveau 3, une de niveau 6 et une de niveau 9). 3 cartes Équipage sont révélées au centre de la table pour constituer la Réserve et le reste constitue la pioche face cachée.

l

A son tour, le joueur actif peut se poser ou explorer une planète pour piocher ou poser une (des) carte(s) :

  • Se poser sur une planète en respectant le(s) prérequis : il place l’une de ses navettes sur la partie inférieure d’une planète, en choisissant une section (droite ou gauche).
  • Explorer une planète où il s’est posé lors d’un tour précédent : il fait glisser sa navette vers la partie supérieure de la planète (Sans changer de section !).

l

Dans les 2 cas, le joueur effectue l’action (ou l’une des actions) proposée(s). Si vous réussissez des combos, vous enchaînerez les actions, un peu à la manière d’un engine building inversé ! Et c’est à ce moment-là que le jeu libérera toute sa saveur !

l

Il existe 3 types de cartes Équipage :

  • Les cartes Spécialiste : ce sont des animaux qui comptent pour les collections de fin de partie et octroient parfois des actions bonus.
  • Les cartes Émissaire : ce sont aussi des animaux qui comptent pour les collections de fin de partie mais qui donnent également des missions aux joueurs (des cartes Objectif en quelque sorte).
  • Les cartes Robot : celles-ci offrent des crédits ou des actions bonus.

l

Parmi ces différents types de cartes, on trouve des vétérans, reconnaissables à leur médaille. Elles font progresser le jeton associé à la piste Vétéran située sur les cartes Capitaine. Cela vous octroie des actions bonus et des crédits supplémentaires.

l

Les cartes de la Réserve ne vous conviennent pas ? Qu’importe ! Défaussez l’une des vôtres pour les renouveler. Vous pouvez faire cela autant de fois que vous le souhaitez pendant votre tour, tant que vous pouvez défausser une carte.

l

La partie se termine lorsque chaque joueur a effectué ses 10 actions, c’est à dire lorsque tout le monde a utilisé ses 5 navettes pour se poser sur 5 planètes et que chaque navette a exploré les planètes en question. On procède alors au décompte des points crédits. Le joueur qui aura gagné le plus de crédits remportera la partie.

l

Attention, il n’est pas possible de se poser sur une planète puis de décoller et aller se poser sur une autre : vous ne pouvez pas changer d’avis ! Vous avez atterri ? Il vous faut maintenant explorer, un point c’est tout !

l

l

Le jeu bénéficie d’un mode solo : c’est toujours pratique pour s’approprier le fonctionnement du jeu. L’automa peut s’adapter à la difficulté souhaitée et comme vous savez à l’avance ce qui « l’intéresse », vous pouvez (essayer de) la contrer !

l

l

l

VERDICT

l

l

Coloré, simple… mais pas immersif !

Passons à ce qui rend la partie agréable et donne envie d’y revenir :

Les combos !

C’est épuré (un peu à la Cubirds) et mignon.

N’oubliez pas de renouveler la Réserve pour éviter la pioche « à l’aveugle », surtout à 2 joueurs ! Il vous faudra donc piocher suffisamment de cartes. Bien sûr, les cartes en main ne rapportent rien en fin de partie ; il vous faudra donc trouver le juste équilibre entre la pioche et la pose.

Pensez à surveiller ce que font vos adversaires ! Si vous leur laissez toutes les cartes qui les intéressent, ils risquent fort de vous distancer !

En solo, le jeu est agréable et rapide. Dommage que le bloc de score n’y soit pas du tout adapté.

l

Notez que Catch Up Games vous a concocté une vidéorègle qui explique très bien la règle du jeu !

l

Conclusion : Un petit jeu agréablement rafraichissant, quelle que soit la configuration, et qui vous force à prêter attention à tout ce qui se passe. Le principe est simple avec seulement 2 actions possibles mais attention aux combos et à la constitution des familles : vous ne pourrez pas tout faire, pas si simple donc !

Un peu trop court pour moi, mais j’ai apprécié.

l

Nous faisons partie du programme d’affiliation mis en place par Philibert sur leur site. Cela signifie que si un jeu que nous avons chroniqué vous plaît, et que vous l’achetez en cliquant sur le lien Philibert que nous proposons en bas de chaque article, nous percevrons une modeste contribution nous permettant de nous acheter d’autres jeux, pour pouvoir les chroniquer et vous donner notre avis. C’est une forme de soutien, et nous vous en remercions par avance! C’est grâce à vous que nous pouvons continuer à abreuver ce modeste blog avec toujours + de contenu.

l

Disponible ici: philibert

Prix constaté: 20€

0 commentaires

Laisser un commentaire