Test: Demeter

par | 25 Mai 2020 | Tests | 0 commentaires

Article rédigé par Romain B.

l

Suite au départ de plusieurs missions depuis Ganymède, de nombreux systèmes ont été étudiés.

En orbite autour d’une étoile nommée Demeter, deux planètes semblables à la terre ont été découvertes. Et, plus surprenant encore, c’est que l’une de ces planètes est peuplées de dinosaures. Espace et dinosaures ! Il n’en fallait pas plus pour éveiller notre curiosité.

l

Issu de l’esprit tourmenté de Mathieu Verdier, Demeter vous propose du card & write pour des parties de 25 minutes si vous ne perdez pas votre cerveau en cours de route.

Le jeu est prévu pour 1 à 10 joueurs, à partir de 14 ans.

Mais qu’est ce que le card & write ? Perdre son cerveau ? Des dinosaures de l’espace ?!?!

l

Le card & write c’est comme le roll & write mais avec des cartes. Vous voilà bien avancé… alors passons à quelques explications :

  • A chaque manche, on va retourner plusieurs cartes offrant chacune des actions.
  • Vous ne pourrez choisir qu’une carte et ses actions seront cochées sur la feuille qui vous sert de plateau de jeu.

l

Pour la perte du cerveau, j’y reviendrai plus tard, pour les dinosaures de l’espace… une soirée Jurassic Park / Ganymède qui a mal tourné ?

l

Matériel:

l

Le jeu se compose d’un gros bloc de feuilles, de 75 cartes, de 6 tuiles objectif et de 6 tuiles dinosaure. C’est sobre et très lisible, exactement ce que l’on veut pour jouer clairement.

l

Fiche technique pour vos sleeves : 75 cartes 44 x 68 mm (mini européen)

l

A quoi ça ressemble?

l

l

Comment on joue ?

l

Alors passons sans plus tarder au gameplay.

La mise en place vous demande de prendre 12 cartes de chaque action, de placer 4 des 6 tuiles de scoring sur les emplacements A, B, C et D, de placer les 6 tuiles dinosaures au milieu de la table et c’est parti !

l

Les actions possibles sont au nombre de 6 :

  • Découvrir les espèces de dinosaures. C’est le cœur du jeu, les autres actions et votre score dépendent des dinosaures que vous allez observer.
  • Construire des avant postes qui vous permettront d’observer les dinosaures sans danger pour vos scientifiques.
  • Recruter des scientifiques qui vont vous octroyer des bonus selon leur affectation.
  • Étudier les espèces découvertes : une fois découverts, les dinosaures peuvent vous offrir de gros bonus si vous prenez le temps de les étudier.
  • Progresser dans vos recherches scientifiques : la piste de science vous débloquera des bonus et vous permettra d’ouvrir le scoring des tuiles de fin de partie A, B et C.
  • Construire un bâtiment qui boostera une action que vous sélectionnerez par la suite.

l

Chaque carte vous propose une de ces actions dans sa partie haute. Cette action est parfois doublée.

Puis, une fois effectuée, vous venez cocher une case du type de l’action choisie. Vous ne pourrez donc choisir que 4 fois maximum le même type de carte. A chaque fois que vous choisissez un type de carte, celui-ci vous donne le bonus de son type :

  • Scientifique
  • Avant poste
  • Etude d’espèce
  • Science
  • Joker

Pour les 4 premiers types (tous sauf joker) vous obtiendrez un bonus plus puissant à chaque fois que vous choisirez le même bonus. Par exemple le premier choix d’une carte scientifique vous offre un scientifique, la deuxième fois que vous choisirez ce type de carte vous aurez 2 scientifiques puis 3 et enfin 4.

Pour le joker, vous n’aurez qu’une seule action, peu importe le nombre de fois que vous choisissez ce type de carte.

Petit bonus, si vous faites une action de chaque type, vous gagnez une découverte de dinosaure, si vous refaites une action de chaque type ce sont deux découvertes à la clef.

l

l

Résumons : 12 manches, à chaque manche 5 cartes (une de chaque type) avec sur chaque carte une action et un bonus.

Avec tout ceci, c’est à vous d’optimiser votre feuille de jeu. Enchaîner les actions, créer un moteur de jeu et définir sa stratégie rapidement pour la réussir au mieux.

l

l

VERDICT

l

l

Tout est là : de l’optimisation pure pour s’adapter au mieux aux objectifs de chaque partie en utilisant enchaînement des cartes selon les objectifs que vous vous êtes fixés.

Il est impossible de tout faire dans Demeter, 12 manches c’est trop court et pourtant il y a la place pour en faire des choses. La frustration de ne pas avoir réussi à faire ce que l’on veut vous poussera…. A recommencer !

Eh oui, Demeter c’est un peu addictif… un tout petit peu. Avec 25 parties en 4 jours je crois que j’en suis le meilleur exemple.

l

Avant de vous laisser, je dois faire le comparatif avec celui que tout le monde connait :  Welcome to.

Les deux jeux fonctionnent sur la même mécanique de card & write, mais là où Welcome est plus familial avec plus de liberté dans vos choix et la possibilité de rattraper une erreur ou deux en cours de partie, Demeter est plus pointu, il ne vous laissera pas vous rattraper en cas de mauvais choix.

C’est donc un jeu qui dispose d’une belle courbe de progression, non pas pour améliorer votre score mais pour faire moins d’erreurs, repérer les petits combos, les enchaînements qui vous permettront de réussir au mieux vos parties.

l

Demeter est donc un excellent jeu, tout simplement. Il se joue vite, il se joue bien et, encore plus important, il se joue beaucoup !

l

Nous faisons partie du programme d’affiliation mis en place par Philibert sur leur site. Cela signifie que si un jeu que nous avons chroniqué vous plaît, et que vous l’achetez en cliquant sur le lien Philibert que nous proposons en bas de chaque article, nous percevrons une modeste contribution nous permettant de nous acheter d’autres jeux, pour pouvoir les chroniquer et vous donner notre avis. C’est une forme de soutien, et nous vous en remercions par avance! C’est grâce à vous que nous pouvons continuer à abreuver ce modeste blog avec toujours + de contenu.

l

Disponible ici: philibert

Prix constaté: 24€

0 commentaires

Laisser un commentaire