Test: Dicycle Race

par | 17 Mai 2020 | Tests | 0 commentaires

Article rédigé par Mariana “DarkHell”.

l

Dicycle Race est l’œuvre de Pascal Hugonie avec Pauline Detraz aux illustrations. Il est édité par Banana Smile et distribué en France par Asmodee.

l

Ce jeu est prévu pour 2 à 6 joueurs, à partir de 7 ans et pour des parties de 20 minutes environ.

l

A vos vélos pour une petite course au cœur de la ville ! Vous n’aurez pas moins de 4 modes de jeu et 5 variantes pour renouveler les parties à l’infini. Créez votre main de départ en choisissant 6 dés afin de réaliser un maximum de combinaisons lors de votre tour et vous rapprocher de la ligne d’arrivée. Prendrez-vous peu ou beaucoup de risques pour être le premier ?

l

Le matériel :

l

On retrouve 18 dés (6 rouges, 6 jaunes et 6 bleus) et 6 pions Vélo. Avec cela, 44 cartes dont 36 cartes Route, 1 carte Podium et 6 cartes Maillot. Le matériel est de très bonne qualité, ce qui est très appréciable. En tout cas, c’est que du positif à ce niveau-là.

l

A quoi ça ressemble ?

l

l

Comment on joue ?

l

Comme vous l’avez lu en introduction, le jeu propose plusieurs modes de jeu et chacun d’eux peut être combiné avec les diverses variantes. Quel que soit le mode de jeu, la mise en place est la même :

  • Choisissez 12 cartes Route et placez-les les unes à côté des autres de manière à ce qu’une route se forme. Déterminez la difficulté du parcours en fonction des cartes Route sélectionnées, les vertes étant faciles, les oranges moyennes et les rouges difficiles. Une fois cette tâche réalisée, mettez au bout la carte Podium.

On vous propose 3 scénarios mais vous pouvez créer les vôtres comme bon vous semble. A noter qu’il est précisé dans la règle que des idées de scénarios de courses et de variantes créées par l’auteur seront partagées sur leur site internet. A ce jour, rien n’est disponible sur le site, ou en tout cas je n’ai pas réussi à mettre la main dessus.

l

  • Chaque joueur prend un pion Vélo et la carte Maillot associée.

Le plus jeune joueur est désigné premier jour.

l

Les tours de jeu s’articulent dans le sens horaire et se déroulent ainsi :

1/ Choix de sa main de dés : le joueur choisit 6 dés parmi les 18 dés disponibles en fonction de la combinaison (ou des combinaisons) de couleurs demandées pour lui permettre d’avancer. Le joueur évalue la probabilité de la (ou de les) réaliser et décide le risque qu’il veut prendre.

2/ Lancé des dés : le joueur a 3 lancés de dés pour réussir à obtenir les dés nécessaires. A chaque lancer, il pose un ou plusieurs dés sur les cartes qu’il veut franchir ou atteindre. Ce dé ne pourra plus être relancé lors de ce tour, il est bloqué.

3/ Avancer son pion Vélo : le joueur avance son pion jusqu’à la dernière carte validée. Evidemment, toutes les cartes précédentes doivent être également validées. Si un joueur n’a pas réussi à avancer lors de son tour, alors les autres joueurs ont la possibilité de sélectionner un dé parmi ceux lancés lors du 3ème lancé – les dés bloqués ne sont pas disponibles et remis dans la réserve.

l

Il est maintenant temps faire un point sur les différents modes de jeu :

Le premier mode de jeu est appelé « le petit sprint du dimanche ». L’objectif sera d’être le premier à atteindre la carte Podium. Le second mode de jeu « promenade en famille » est un mode plus coopératif. Les joueurs forment 2 ou 3 équipes et le but est d’être la première équipe à faire arriver tous ses pions sur la carte Podium. Le troisième mode « le vélodrome de la mode » est plus compétitif dans le sens où il faudra être le dernier survivant. Ainsi, le dernier joueur à franchir la ligne Podium est éliminé jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un. Le dernier et quatrième mode est le mode duel pour 2 joueurs uniquement. L’objectif est de rattraper l’autre joueur pour remporter la victoire.

l

Tous ces modes de jeu peuvent être agrémentés d’un certain nombre de variantes parmi les 5 suivantes :

  • « Aller-retour »
  • « Stop ou encore » : avant de démarrer le tour, le joueur devra annoncer les cartes qu’il souhaite valider lors de ce tour. Il n’avance que s’il a réalisé toutes les cartes tentées.
  • « Petit Bouchon » : certaines cartes ont une capacité limitée et ne peuvent accueillir qu’un nombre restreint de joueurs.
  • « Multi routes » : cette variante offre la possibilité de créer des routes parallèles. La seule condition est qu’elles doivent se rejoindre avant l’arrivée.
  • « Les premiers seront les derniers » : l’ordre du tour est défini par les places occupées par les joueurs à la fin du tour précédent.

Enfin, vous pouvez aussi varier les manières de scorer. Vous pouvez jouer en sprint simple où dans ce cas le premier qui arrive l’emporte. Il y a la possibilité de jouer en 3 manches en comptant les points en fonction de l’ordre d’arrivée à chacune d’entre elle (« classement 3-2-1 ») ou en fonction du temps qui est matérialisé par le nombre de cartes restantes pour atteindre la carte Podium (classement au temps).

l

l

VERDICT

l

l

Ce jeu fut une énorme surprise pour moi. Autant vous dire que je n’étais pas du tout le public ciblé, mais vraiment pas. Je n’ai jamais aimé les jeux de hasard et les jeux d’ambiance ne sont pas forcément mes jeux favoris. Alors je vous laisse imaginer mon étonnement lorsque je me prends au jeu et que les parties s’enchaînent avec autant de plaisir.

Et pourtant, ce jeu n’est bien fait que de hasard ! Mais il faut admettre que c’est l’essence même du jeu et qu’il n’aurait pas eu la même saveur si on avait pu maîtriser ce hasard. Le choix des dés est un moment essentiel puisque c’est à ce moment que l’on décide de prendre des risques ou non – même si c’est tout à fait possible de louper en prenant zéro risque 😊. Et quand tout le monde autour de la table y va de son avis – évidement pour nous faire prendre le plus de risques possible – c’est magique. On vit la course comme si on y était et finalement, même si on perd, même si la malchance était au rendez-vous au point où l’on est resté à la case départ, on s’amuse et on a qu’une envie : rejouer ! La rejouabilité est de plus immense et vous ne rencontrerez aucune lassitude et monotonie au fil des parties.

l

Bref, vous l’aurez compris, c’est un jeu qui a véritablement su me séduire et je ne peux que le recommander, quel que soit votre âge, votre niveau ludique. La seule condition pour l’apprécier c’est de ne pas vouloir se briser les neurones !

l

Nous faisons partie du programme d’affiliation mis en place par Philibert sur leur site. Cela signifie que si un jeu que nous avons chroniqué vous plaît, et que vous l’achetez en cliquant sur le lien Philibert que nous proposons en bas de chaque article, nous percevrons une modeste contribution nous permettant de nous acheter d’autres jeux, pour pouvoir les chroniquer et vous donner notre avis. C’est une forme de soutien, et nous vous en remercions par avance! C’est grâce à vous que nous pouvons continuer à abreuver ce modeste blog avec toujours + de contenu.

l

Disponible ici: philibert

Prix constaté: 19€

0 commentaires

Laisser un commentaire