Test: Draftosaurus

par | 3 Mar 2019 | Tests | 0 commentaires

La Team Kaedama a frappée!!!

_0d193ca4-d07a-11e8-b4cf-7c02492d3b0a

Cette équipe de super-auteurs prêts à relever tous les défis (mmmm ça me rappelle quelque chose…) vient de sortir ce petit jeu de draft sur le thème des dinos. Très accessible, ce jeu vous place dans un monde où les scientifiques ont réussi à cloner les dinosaures (donc dans un avenir proche … et légèrement inspiré d’une petite série de films sans prétention des années 90).

Vous devrez organisez vos enclos dans votre parc pour offrir aux touristes les dinos les + en vogue!

C’est donc Môssieur Antoine Bauza, Corentin Lebrat, Ludovic Maublanc et Théo Rivière qui ont accouchés de ce bébé dino! Les illustrations sont les œuvres très réussies de Vipin Alex Jacob et Jiahui Eva Gao (Kingdom Run). Ankama s’est chargé de l’édition.

Prévu pour 2 à 5 joueurs, à partir de 8 ans et pour une durée de 15 minutes par partie.

l

On passe en salle d’imagerie pour voir à quoi ça ressemble:

l

l

Comment on joue?

l

Chaque joueur possède son petit plateau individuel dans lesquels sont représentés des enclos pour les dinos. Comme dans un vrai parc d’attraction, les enclos ont des noms et des tailles différentes. Par exemple, la prairie des amoureux ou le roi de la jungle.

Dans un sac opaque sont placés tous les dinos correspondants au nombre de joueurs.

Une partie se déroule en 2 manches, de 6 tours chacune.

Au début de chaque manche, chaque joueur va piocher à tour de rôle 6 dinos et les conserver cachés dans sa main.

l

Le premier joueur va lancer le dé de contrainte qui va fixer la règle à suivre pour poser le dino dans son parc. Tous les joueurs, sauf celui qui a lancé le dé, sont tenus de respecter cette contrainte.

Par exemple, placer un dino dans un enclos de la forêt, ou dans la plaine, ou à droite de la rivière, dans un enclos vide etc…

l

Chaque enclos possède ses caractéristiques de pose:

  • la forêt des similaires accueille uniquement des dinos de même couleur, et doit être remplie de gauche à droite.
  • la plaine des différences, uniquement des dinos différents, et doit être remplie de gauche à droite.
  • la prairie des amoureux, tous types de dinos. Mais à la fin de la partie pour gagner des points, seuls les couples de dinos similaires compteront.
  • le trio des bois accueille jusqu’à 3 dinos, peu importe la couleur. C’est un enclos moderne en quelque sorte 😉
  • le roi de la jungle n’accueille qu’un seul dino.
  • l’île du solitaire n’accueille aussi qu’un seul dino.

l

Des règles à respecter pour rapporter des PV en fin de partie sont ajoutées aux enclos, on ne rentrera pas dans le détail.

l

Une fois que chaque joueur a posé son dino dans un enclos en respectant les règles de placement des enclos, et la contrainte imposée par le dé lancé à chaque tour, tous les joueurs passent les dinos qui lui restent en main (en les gardant cachés) à son voisin de gauche.

Le joueur suivant lance alors le dé de contrainte et le nouveau tour commence.

l

A la fin de la 1ère manche, chacun repioche 6 dinos dans le sac et c’est reparti!

l

On additionne les PV de chaque enclos, et le joueur qui a le + grand total l’emporte!

l

Le plateau individuel propose une face alternative un peu + corsée (rien d’insurmontable rassurez-vous) qui nous oblige aussi à regarder ce qui se passe sur les autres plateaux puisque l’un des enclos rapportera 2 PV par dino de la même couleur dans le zoo du voisin de droite.

De quoi pimenter les parties et amener un peu de tension!

l

l

VERDICT

l

l

Sympathique, frais et très accessible, Draftosaurus est ce genre de petit jeu malin qu’on ressort très vite, qu’on explique très vite, et qu’on joue très vite.

Bref un jeu sacrément rapide!

Mais fun aussi puisque ce système de draft à l’aveugle, puis qui devient tournante lorsqu’on passe les dinos à son voisin à chaque fin de tour (mécanique chère à Môssieur Bauza) amène son côté “copie sur ton voisin” puisque des petits malins vont alors essayer de compter les dinos posés sur les plateaux pour anticiper ce qu’il reste en jeu. On va aussi essayer de contrer ses adversaires en jouant une couleur qui leur serait très utile dans la forêt des similaires par exemple. Et le plateau alternatif encourage encore + à zieuter sur la copie du voisin, puisque certains PV dépendront des dinos posés par votre voisin de droite.

l

Ce jeu est surtout jouable par toute la famille, à partir de 8 ans donc, mais sans vraiment de limite d’âge (sauf quand la vue baisse et qu’on commence à avoir du mal à discerner les sympathiques petits dinos, et leurs petits enclos). Très rapide (oui j’insiste) il agrémentera une après-midi en famille, un apéro entre amis, un début ou une fin de soirée jeux, ou une pause à midi. C’est d’ailleurs comme ça que le jeu prend tout son sens nous concernant puisqu’il est parfaitement taillé pour remplir le peu de temps qu’il nous reste après avoir déjeuner, et avant de reprendre.

Et en + il plait aux non-joueurs.

Ne vous attendez pas à de la grande cuisine pour experts, ni à des mécaniques surprenantes, Draftosaurus sait ce qu’il est: un jeu fun, simple, rapide et malin, vous voilà prévenus!

l

Disponible ici: philibert

Prix constaté: 18 – 19€

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Test: Welkin - […] Ankama Boardgames, c’est beau, chatoyant et avec une patte graphique assumée. Comme avec Draftosaurus, Tales of Glory, Stellium, […]
  2. Guide de Noël 2019 - […] Yum Island / Nom d’un Renard / Draftosaurus / Twisty / Barrière de Corail […]

Laisser un commentaire