Kickstarter: RagnaRok Star

par | 30 Juin 2020 | Kickstarter | 1 commentaire

Article rédigé par Hélène “Harrie” G.

l

RagnaRok Star est l’œuvre de William Aubert et Dan Thouvenot, 2 amis de longue date qui ont également créé leur propre maison d’édition : Perte & Fracas. Le jeu est illustré par Alexandre Gimbel.

RagnaRok Star sera en financement participatif sur Kickstarter à partir du 1er juillet 2020. C’est dans ce cadre que Perte & Fracas m’a gentiment prêté un exemplaire pré-KS que j’ai dédicacé et renvoyé puisqu’il fera l’objet, avec les exemplaires dédicacés par d’autres reviewers, d’un tirage au sort vous permettant de gagner une boîte. 😊 Merci à eux !

l

Prévu pour 2 à 4 joueurs, à partir de 10 ans et pour une durée de 30 à 45 minutes, RagnaRok Star est un jeu de programmation et de récolte d’ouvriers de fans.

l

Lorsque les vikings se mettent au doux son du rock, ils cherchent par tous les moyens à attirer les fans : faites vibrer la corde métal qui est en vous !

l

Le matériel :

l

Un exemplaire pré-KS n’est ni plus ni moins qu’un prototype à un stade avancé. Et quel travail côté matériel !

Détaillons un peu :

  • le plateau principal et les 4 salles de concert sont double-couche pour matérialiser les ports et éviter les glissements de fans.
  • les 4 tablettes de Band et leurs feutres effaçables respectifs sont de très bonne qualité et devraient tenir la route au fil des parties (si la qualité définitive est la même).
  • 4 marqueurs œil aux couleurs des joueurs.
  • 3 tuiles Glace.
  • 4 drakkars en bois de 4 couleurs différentes, un par joueur.
  • 84 pions Fan de 4 couleurs différentes, représentant les jeunes garçons, les jeunes filles, les vieux et les vieilles.
  • les cartes sont de bonne qualité : 8 cartes Vieux Fans + 8 cartes Jeunes Fans et 22 cartes Contrat.
  • 1 aide de jeu (utile lors des premières parties) / piste de score (accessoire mais sympathique).

lelabodesjeux-ragnarokstar-00

l

A quoi ça ressemble ?

l

l

Comment on joue ?

l

En immersion…

Quand Odin promet le Valhalla au groupe de rock qui lui offrira le meilleur concert de tous les temps, chaque groupe se met en quête de fans pour remplir sa salle de concert et se couvrir de gloire.

D’une île à l’autre, les fans ne sont pas légions et il faudra sortir du gros son pour les racoler. Jeunes, vieux, garçons, filles, tout ce petit monde ne vous suivra que si vous sortez le grand jeu. Vous pourrez également tenter de suivre les autres groupes de la compétition pour leur dérober des fans, mais attention, ils ne se laisseront pas faire !

N’oubliez pas la météo changeante qui modifiera l’emplacement de la glace, bloquera certains ports et rendra plus difficiles les expéditions à la recherche de fans.

A votre chanteur, votre guitariste, votre bassiste, votre batteur et votre clavier d’être meilleurs que les autres groupes et, quoi qu’il arrive, ne vous laissez pas abattre et donnez le meilleur de vous-même devant Odin !

l

D’un point de vue plus technique…

Lors de la mise en place, chaque joueur reçoit une salle de concert pour accueillir ses fans, une tablette de Band pour programmer ses actions, un œil à sa couleur pour voir quels fans arriveront au tour suivant, et un drakkar à sa couleur pour se déplacer sur le plateau principal.

Je passerai sur l’installation bien précise du plateau principal où des fans arrivent sur les 4 îles et où la glace se forme à 2 endroits (un joueur récupère la 3ème tuile), ainsi que sur la préparation des cartes Fan et Contrat. Je préciserai juste que chaque joueur choisit une carte Contrat parmi 3 et replace les autres sous la pioche. Elle lui rapportera des points de Gloire en fin de partie s’il atteint son objectif.

l

Venons-en au déroulement de la partie. Une partie se déroule en 7 tours, chacun décomposé en 4 phases :

1/ Lors du changement des glaces, le maître des glaces retire une tuile Glace du plateau, la donne au joueur de son choix et pose la sienne à l’endroit qu’il désire. Les tuiles placées bloqueront certains ports ou réduiront le nombre de fans racolés. Ne négligez pas l’action permettant de devenir le maître des glaces, cela peut être un gros atout ! 😉

2/ Durant la phase de programmation, les joueurs choisissent secrètement 1 action par membre du groupe en les numérotant de 1 à 5 sur leur tablette de Band pour définir l’ordre de résolution. Ils pourront par exemple déplacer leur drakkar, racoler 1 ou 2 fans ou prendre 1 nouveau contrat.

3/ Puis les joueurs organisent l’arrivée des nouveaux fans. Une carte Jeunes Fans et une carte Vieux Fans sont dévoilées, les fans concernés sont placés sur les iles indiquées.

4/ Vient enfin la résolution des actions. Les joueurs révèlent et jouent simultanément leurs actions dans l’ordre, en commençant par l’action n°1 de tous les joueurs, puis la n°2… Mais ce n’est pas toujours aussi simple car, entre Vikings, vous allez vous mettre des bâtons dans les roues voiles et un arbitrage sera parfois nécessaire !

l

La partie se termine à la fin du 7ème jour. Les joueurs procèdent alors au décompte des points en additionnant les points des contrats complétés et les points des lignes / colonnes de fans.

Le joueur avec le plus de points de Gloire remporte la partie et gagne le droit d’accéder au Valhalla !

l

l

VERDICT

l

l

Ce jeu n’était pas pour moi : la thématique ne me branchait pas, le côté fun non plus (Je préfère les jeux pas drôles !) et la DA de la boîte piquait un peu trop les yeux à mon goût… Puis je l’ai essayé… et… je vais le pledger !

Le gameplay est plutôt facile à appréhender, une fois qu’on a compris qu’un membre du groupe ne pouvait faire qu’une action et qu’il fallait faire attention à l’ordre de ces actions, tout roule vogue, ou presque. Comme tout jeu de programmation, le chaos est bien présent et parfois la frustration aussi !

Le jeu est fluide, rapide et avec juste ce qu’il faut d’interactions entre les joueurs pour ne pas trop « pourrir » les parties et se fâcher avec ses amis. Bien sûr, c’est plus gentil à 2 qu’à 4 ! Mais les différentes configurations sont agréables à jouer.

Pour le reste…

l

Ce qui est très bien :

  • Finalement, les graphismes sont sympas et collent bien au thème décalé.
  • L’iconographie est claire.
  • Les références musicales bourrées d’humour sont parfaites ! J’adore !

Si le matériel définitif est dans la même veine que l’exemplaire pré-KS, cela n’augure que de la bonne qualité !

l

Ce que j’attends de la version KS :

  • J’espère que chaque groupe aura son propre chanteur, guitariste, bassiste, batteur et clavier ! Et ça serait sympa de voir les instruments sur la tablette de Band ! Mais, encore une fois, j’ai joué à un proto 😉
  • Côté règle, elle est claire et pourvue d’exemples qui aident à la compréhension lorsqu’on a un doute. J’aimerais juste qu’elle soit un peu plus immersive (pour les jetons Œil par exemple).

l

Un petit mot sur l’extension qui n’a pas convaincu mes joueurs, et moi non plus… J’ai trouvé peu de sens (thématiquement) au bar (pas logique de vouloir le vider, les fans pourraient y fêter un super concert, pas seulement y noyer leur chagrin !), peu d’intérêt au dragon (Les scores ne montent déjà pas très haut…)… En revanche, les cartes Guest Star sont plutôt agréables et apportent des bonus sympathiques. Partant de là, le 6ème membre du groupe (la Divalkyrie) n’est utile qu’à 30%…

l

Cela dit, si vous aimez les coups bas et le chaos, l’extension est faite pour vous !

l

Conclusion

Un bon jeu de programmation dans un univers décalé riche en humour et en références musicales : un régal pour les adeptes de ce type de jeu ! Allez-y valeureux vikings, montez le son !!!

l

PS : Je vais faire un tour à Pinffloidjik, voir un concert de Red Zeppelin 😉

l

Lien vers la campagne Kickstarter: ici

1 Commentaire

  1. Perte & Fracas

    Salut le labo, salut Hélène,
    Il est minuit … on arrive donc à H-18 exactement avant la fin de campagne.
    On a décidé de venir laisser un petit mot à chaque reviewer pour leur dire combien leurs retours et leur mise en avant nous avait été sympathique et précieuse. Le labo des jeux ne fait pas exception. On avoue que vous aurez été notre première critique à nous donner une sueur froide mais bien vite estompée par la douceur des mots.
    L’armée de petits meeples laborantins passionnés qui arpentent le web nous a suivi tout au long de cette aventure, il ne nous semble pas utile de faire un débrief des temps fort.
    Alors contentons-nous de vous remercier pour votre implication dans la sphère ludique et votre amour du beau jeu.
    ROCK ON ! 🤘

    Réponse

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :